LE CHOIX DES AMORTISSEURS

Mis à jour : juin 28


Sur cet article, JHKoncept vous explique l'utilité, le fonctionnement, et l'utilisation des amortisseurs de la boutique, ainsi que quelques points à ne pas négliger.


Par expérience, et dans un esprit de polyvalence sur tous les terrains et dans toutes les situations, la gamme JHKoncept se tourne sur des amortisseurs réglables, la plupart à bonbonne séparée plus destinés à l'usage raid, qui permettent un meilleur amortissement par une plus grande capacité de fluide, mais également un meilleur refroidissement.




LE RÉGLAGE DE L'AMORTISSEUR

  • Permet d'adapter la fermeté ou la souplesse en tournant une simple molette de réglage extérieure facilement accessible.

  • Vous pourrez également adapter l'amortisseur par rapport à la dureté de votre ressort, pour cela le BP51 est idéal grâce au double réglage compression/détente.






SUR LA ROUTE

  • Réglage du confort par rapport à la dureté du ressort monté sur le véhicule.

  • Réglage de la tenue de route par rapport au poids de chargement.




SUR LE SABLE

  • L'utilité du réglage :

Avec des pressions de gonflage inférieures à 1bar, vous pourrez durcir d'avantage votre réglage pour une meilleure stabilité.

Lors de longues étapes techniques, les limites d'un amortisseur sont vite atteintes, le durcir vous permettra de repousser ses limites.

  • L'utilité de la bonbonne séparée :

Une température extérieure élevée + faible vitesse d'évolution en zone technique, ne favorisent pas le refroidissement de l'amortisseur. 

La bonbonne supplémentaire sera un atout afin de ne pas connaître la galère du ¨talonnement¨ de la suspension, causé par un échauffement excessif de l'amortisseur (par exemple l'extrême sollicitation de la suspension AR en creux de dune de sable).


NOTE JHK

Lors des essais de l'amortisseur de référence FOX 2.0 réglable, avec les conditions ci-dessous :

  • Chargement pour 8 jours d'autonomie

  • Températures extérieures élevées

  • Erg de dunes techniques et irrégulières type Tunisiennes

---> Les limites du FOX ont été atteintes très rapidement.


Dans cette configuration sur JKU, je conseille fortement l'amortisseur BP51.




SUR LA PISTE

  • L'utilité du réglage :

Permettre un réglage adéquat en fonction du gonflage, et de la charge du véhicule.

  • L'utilité de la bonbonne séparée :

A vitesse plus élevée, la plus grande surface de refroidissement abaisse la température de fonctionnement.



DIMENSIONS DES AMORTISSEURS, PRECAUTIONS ET MISE EN GARDE

La facilité pour modifier un JK amène à rencontrer certaines préparations ¨maison¨, loin des règles de l’art …


Je rappelle que ce sont les amortisseurs qui définissent la longueur du débattement (ou les sangles anti-débattement si équipé).

Pour une préparation fiable, les éléments mécaniques environnants ne doivent pas brider les mouvements de la suspension.


Afin d'éviter un mauvais exemple vu récemment, il faut adapter la longueur des biellettes de barre stabilisatrice, par rapport à la longueur des amortisseurs détendus.

Si la longueur est trop courte, la barre stabilisatrice encaisse le choc lors de la détente de la suspension avant (les biellettes étant alignées à la barre elle-même.) La conséquence se traduit par un arrachement des fixations, ou un blocage mécanique du à un angle insuffisant (voir photo ci-dessous)





Dimension biellette d'origine













Pour vérifier, Il suffit de soulever la caisse et contrôler à bien garder un angle d'alignement des billettes de barre stabilisatrice :






Augmenter la longueur de l'amortisseur impose des adaptations techniques supplémentaires car :

  • Les biellettes de barre stabilisatrice sont trop courtes.

  • La barre-panhard devient trop courte donc le pont AV se décale vers la gauche.

  • Les flexibles de frein sont trop courts.

  • Le ressort peut sortir de son logement si celui-ci n'est pas assez comprimé

Attention également la pose d'un amortisseur trop court en compression peut rentrer en butée de compression sur lui-même. Afin d'éviter cela, je vous conseille l'utilisation de butées de pont rallongées. 

L'idéal en cas de doute est de faire un essai "à blanc" sans le ressort. 


Je vous invite à consulter les articles ressorts rehausse et dimensions des amortisseurs.




REMARQUE

Pour conclure, amis raiders, ne tombez pas dans le piège !

Un amortisseur inadapté vous montrera rapidement ses faiblesses sur une piste africaine, dans des conditions que vous n'avez pas rencontré en France lors de vos essais ...

Un ressort inadapté par contre, sera détecté dès le début lors du chargement de votre véhicule.

Combien ont pourri leur raid par un mauvais choix d'amortisseur ....


SUIVEZ-MOI SUR LES

RESEAUX SOCIAUX

  • Icône social Facebook
  • LinkedIn Social Icône